Chroniques d'un apprenti Vegan » Bien-être » Le poppers est-il une drogue ou juste un produit pour se détendre

Le poppers est-il une drogue ou juste un produit pour se détendre

La substance du poppers est reconnue dans le monde entier pour les sensations d’euphorie qu’elle procure à ces consommateurs. Un tel effet sur l’organisme est le propre des stupéfiants. Plusieurs études ont été réalisées afin de déterminer si elle est une drogue ou non. Pour le moment, aucune d’elles n’a encore réussi à démontrer ses propriétés psychotropes.

Les études réalisées sur le poppers

Afin de préserver la santé des adolescents et en attendant d’en savoir plus sur ce produit, la consommation du poppers avait été interdite. Des études sur ses risques de pharmacodépendances ou des abus et sur sa composition chimique ont été réalisées. Celles-ci, n’ayant pas fourni de données scientifiques concrètes prouvant qu’il peut agir comme une drogue, sa consommation fut autorisée.

Pour mieux appréhender la question, il faut lire les effets du poppers. En effet, la consommation de cette substance ne provoque pas de réelles réactions additives comme il est courant avec les drogues. Dans l’organisme, elle ne présente aucun risque majeur de pharmacodépendance physique ou psychique.

À ce propos, la majorité des consommateurs ne sentent pas le besoin d’abuser de la substance. Très généralement, ils en prennent simplement comme produit de détente à des occasions festives. Du point de vue de sa composition chimique, le poppers est composé de nitrites d’alkyle. Aucun rapport scientifique ne fait une liaison directe entre les nitrites d’alkyle et de probables troubles psychiques.

La durée de ses effets sur l’organisme constitue également un argument important pour justifier que ce n’est pas une drogue. En plus des importantes différences entre ses effets et ceux d’une drogue confirmée, ce produit agit en un temps relativement court. Les réactions qu’il provoque disparaissent au bout de quelques secondes alors que celles d’une drogue persistent durant des heures.

En attendant la publication de preuves scientifiques claires et concrètes confirmant que le poppers est un stupéfiant, sa consommation et sa vente sont légales. La communauté scientifique continue de faire des recherches pour mieux comprendre ses réactions sur l’organisme.

Les utilisations du poppers

Avant de devenir très populaire auprès de la jeunesse, le poppers était utilisé en tant que vasodilatateur. Les agents de santé s’en servent pour soigner les maladies cardiaques. Leurs patients inhalent la substance afin de se dilater les vaisseaux sanguins pour faciliter le transit du sang vers le cœur.

Le soulagement est quasi immédiat en fonction de la personne et de la qualité du produit. La substance réagit presque aussitôt après son inspiration en provoquant une accélération du rythme cardiaque chez le patient. Elle est alors, en plus d’être un produit de détente, une substance médicale très efficace.

De plus, elle est utilisée comme aphrodisiaque pour agrémenter la vie sexuelle de certains de ses consommateurs. Ils s’en servent pour stimuler leur libido, amplifier leurs orgasmes et augmenter leurs performances sexuelles. C’est justement à ce titre qu’elle est beaucoup plus commercialisée dans les sexshops et les saunas.

En somme, il est prouvé que le poppers est un produit de détente, un produit médical, un aphrodisiaque, etc. Cependant, son qualificatif de « drogue » reste une suspicion sans aucune preuve de confirmation jusqu’à ce jour.