La Soyabella débarque en beauté

Ca y est : après plusieurs mois de réflexion je me suis décidée : j’ai finalement acheté une Soyabella pour faire mes laits végétaux.

J’ai pas mal hésité, malgré les nombreux témoignages positifs trouvés sur les blogs (ceux de Flo Makanai ou de La Fourmi des Caraïbes, par exemple). C’est un investissement, c’est sûr, mais c’était aussi que je ne voulais pas m’encombrer d’un gadget dont je ne me servirais pas souvent.

Ensuite, je devais vérifier que je pouvais me procurer des graines de soja bio cultivé en France – pas la peine d’abandonner le lait en briques si c’était pour importer du soja chinois ou américain. Heureusement j’ai trouvé du soja français de la marque Celnat à mon biocoop.

J’étais curieuse aussi d’essayer d’autres laits végétaux faits maison : avoine, amande, riz, noisette… Ceux que j’ai trouvés dans le commerce contiennent toujours du sel, du sucre ou de l’huile, ce qui à mon avis rend leur goût franchement désagréable.

J’ai commandé la machine ici. Elle m’a coûté 149 euros plus 9 euros de frais d’envoi et elle est arrivée chez moi, bien protégée par pas moins de trois cartons, deux jours plus tard.

La première chose à dire de la Soyabella est qu’elle est vraiment belle avec ses courbes gracieuses en inox brossé.

Soyabella

Elle est aussi très simple à utiliser. Le mode d’emploi est facile à suivre et ce billet du blog de Virginie m’a donné des précisions complémentaires utiles.

J’ai commencé par préparer un lait d’amande. Il faut d’abord laisser tremper les amandes pendant plusieurs heures ; le plus simple, c’est de les laisser toute une nuit et faire le lait le lendemain matin. Après cela, le processus est d’une rapidité hallucinante : on met de l’eau dans la cuve, les amandes dans le filtre et on appuie plusieurs fois sur la touche "Mill" (moudre). Combien de fois ? En fait, le truc c’est d’attendre que le bruit de l’appareil devienne uniforme et continue, ce qui veut dire qu’il ne bute plus sur des morceaux. Dans ce cas précis, cinq fois ont suffi.

Le lait d’amande est un véritable délice qui mérite d’être connu au delà de la petite communauté des végétaliens ou de ceux qui souffrent d’allergies alimentaires. Je l’ai adoré aussi bien en tant que boisson qu’avec mon muesli matinal. En plus, la préparation de ce lait (comme celle de tous les laits végétaux) laisse un okara qu’on peut intégrer dans plein d’autres recettes.

Lait d'amande + okara

Mon premier lait de soja, par contre, était une déception. Même facilité de préparation – en un peu plus long parce que les graines doivent être chauffées – mais cette fois le plaisir gustatif n’était pas au rendez-vous. Moi qui suis capable de boire un litre de lait de soja Biosoy ou Bjorg (eux aussi fabriqués avec que de l’eau et du soja) juste par gourmandise, j’ai trouvé ce lait assez quelconque, avec même un petit arrière-goût d’amertume.

La machine n’y est pour rien, je pense. Il faudra que je cherche une autre marque de graines, ou bien me réorienter vers d’autres laits végétaux… jusqu’à là j’achetais le lait de soja parce que c’était mon préféré.

La Soyabella a d’autres atouts : elle sait moudre le café et les céréales, elle fait des soupes et il y a toutes ces idées pour utiliser l’okara que je vais tester pendant les semaines à venir.

Tags: , ,

20 réponses to “La Soyabella débarque en beauté”

  1. Veganpower dit :

    J’ai aussi une machine, mais pas la même…Je n’aime pas du tout le lait de soja de ma machine, si je n’ajoute pas de vanille, burp, ça passe pas 🙁
    Du coup, je l’avais un peu laissée tombée et je l’ai ressortie pour faire des laits d’oléagineux.

  2. Pauline dit :

    Qu’elle fait très bien, donc je ne regrette pas du tout mon achat. Mais je n’en reviens pas que le « fait maison » ne soit pas meilleur que le produit industriel. Dans une vie antérieure, je me souviens d’avoir fait le même constat par rapport à la mayonnaise…

  3. Julie dit :

    Tu vends si bien la soyabella que je n’ai qu’une envie… M’y mettre aussi ! Décidément, Virginie et Cathy ont réussi à nous conquérir ! 🙂

  4. Pauline dit :

    Elles m’ont tentée, les filles, mais c’est la machine qui m’a conquise !
    Merci de ton passage 🙂

  5. Virginie P. dit :

    Tu n’as pas fini de t’amuser avec ta machine. En tout cas, je suis encore en train de l’explorer. Pour le lait de soja, je ne lui trouve pas d’amertume, par contre il possède un goût marqué de graine. Je trouve personnellement que ce lait est meilleur que les laits du commerce (que je trouve insipides) mais c’est aussi que cela me rappelle les laits de soja frais à SIngapour. Peut-être est-ce une question d’habitude. N’hésite pas à ajouter qq raisins secs, ou qq graines d’oléagineux, gousse d’amande etc pour faire un lait pile-poil à ton goût. Les laits du commerce sont souvent légèrement édulcorés par exemple.

  6. Pauline dit :

    Bonjour Virginie, et merci de tes idées et recettes concernant la Soyabella.

    Justement, les laits édulcorés, vanillés etc ne me plaisent pas du tout, je n’aime que ceux qui contiennent que du tonyu et de l’eau comme les marques que j’ai citées.
    Mais le lait frais à Singapour, ça doit être quelquechose !

  7. Moi je préfère le lait de la soyabella que ceux du commerce. Je pense que l’amertume dont tu parles viens des grains entiers, essaie avec des grains dépelliculés, il parait que c’est moins amère (et c’est ce qu’utilise Virgbnie je crois). Moi je frotte juste un peu mes grains après trempage et j’enlève les pellicules qui flottent.
    si tu es sur facebook, j’ai créé un groupe soyabella 🙂

  8. Pauline dit :

    Bonsoir La Fourmi.
    Non, c’étaient des dépelliculés… j’essayerai avec une autre marque si j’en trouve.
    Ah Facebook, je n’y suis pas encore, mais c’est peut-être l’occasion !

  9. Lira dit :

    Bonsoir,

    J’ai moi aussi la Soyabella mais… je n’aime pas trop mes laits maison… oups ! Et je suis bien les consignes d’utilisation pourtant !
    Le lait de soja a goût d’haricots (oui je sais c’est un type d’haricot mais le gout est si different du commerce et du tofu)
    Le lait d’amande a un goût bof, même en mettant bcp d’amandes (que je fais tremper)
    Le lait de quinoa pas terrible
    Alors je vais essayer d’ajouter de la vanille et autre, mais ce n’était pas mon but et je voudrais avoir uniquement le goût du soja ou amande nature et qui me plaise…
    Bref, help please !
    Sinon, pour les soupes, nickel ! Vivement cet hiver !
    Merci pour votre aide !

  10. Pauline dit :

    Lira,
    Avez-vous essayé les laits de noisettes, de pistaches, de graines de tournesol, de courges… ils pourraient vous faire changer d’avis.
    J’aime bien le lait d’amande (vous utilisez bien des amandes entières, avec la peau ?)
    Pour le soja, je suis d’accord avec vous et j’aimerais aussi retrouver le goût du Bjorg nature…
    Mais j’aime tellement les autres que je n’y pense plus beaucoup en ce moment.

  11. Iza dit :

    Merci pour cette critique constructive. Nous aussi consommons beaucoup de lait végétaux aussi les économies, même à long terme, sont les bienvenues. Sans compter les emballages en moins !

  12. brin de paille dit :

    Bonjour,

    Qu’en est-il de vos nouveaux essais?
    J’envisage d’en acheter une car j’ai deux végétariens et une allergique à la maison et je voudrais diminuer mon budget protéines végétales, ainsi que mes déchets plastiques et cartons. Je fais mes yaourts de soja depuis longtemps et m’essaie au tofu maison. Mais pourquoi ne pas faire le lait aussi?
    Avez vous tenter le lait d’avoine avec?
    Merci pour vos avis.

  13. Pauline dit :

    Bonjour brin de paille,
    Je suis toujours ravie de la Soyabella, mais en fait je ne fais plus que des recettes crues. Je n’ai jamais réussi à faire un lait de soja que j’aime autant que celui fabriqué par Biosoy, alors je continue à en acheter mais nettement moins qu’avant.

    Le lait de noisette est celui que je préfère pour les boissons et pour accompagner les céréales.

    Je fais aussi du lait d’avoine en suivant la recette de Clotilde, version crue, et sans adjonction de sel. Il est excellent pour cuisiner !

  14. Sylvie dit :

    Bonjour,

    Ayant besoin de faire un peu d’économies – comme beaucoup de monde ! – je me renseigne sur la fabrication maison des laits végétaux.
    Je lis pas mal d’avis favorables sur la Soyabella, mais j’ai vu aussi des recettes « maisons » qu semblent faciles à faire, même sans machine spécifique.
    Du coup, je me demande quelle est la valeur ajoutée de la Soyabella par rapport aux recettes maison (avec passoire, étamine et blender) ?
    Car vu le prix, c’est un investissement quand même !!

    Merci si vous pouvez m’éclairer 🙂

    Sylvie

  15. Pauline dit :

    Bonjour Sylvie,
    Deux ans plus tard, j’aime toujours autant ma Soyabella si solide, efficace et facile à nettoyer. Mais il est vrai qu’on peut aussi s’en passer. Je trouve simplement que cette méthode est très rapide et fait moins de vaisselle.

    Essayez des recettes maison d’abord, pour être sure que ces laits vous plaisent et que vous allez en préparer souvent. Après vous pourrez décider si le coût d’une machine est justifié.

  16. Sylvie dit :

    Merci de la réponse Pauline.

    Oui, je vais faire ça 🙂

  17. Fabrice dit :

    Bonjour Pauline,

    Je viens d’acheter une Soyabella et je rencontre les mêmes difficultés que vous avez rencontré : Lait de soja avec un goût bien trop marqué (et une odeur moyennement agréable) !
    Comme vous j’ai acheté des graines Celnat chez Biocoop, auriez vous essayé d’autres graines ? Primeal par exemple ? Dépellicullées ou non ? Et si c’est le cas avez vous réussi à approcher le goût des laits industriels ?

  18. Pauline dit :

    Bonjour Fabrice,
    Je n’ai pas encore fait du lait avec d’autres marques de graines mais maintenant que je vais à Paris plus régulièrement je devrais essayer… Je n’ai trouvé que des Celnat dépelliculées par ici.
    N’hésitez pas à me laisser un autre commentaire si vos faites des essais concluants !
    En fait, je me contente de laits de noisette et d’amande — délicieux, et la machine est très facile à nettoyer après.

  19. Fabrice dit :

    Merci pour votre réponse,

    J’ai suivi les conseils d’un autre blog pour améliorer mon lait de soja :
    – Je laisse tremper les graines pendant près de 12h et je change 3 fois l’eau de trempage puis les rincent abondement avant de faire le lait.
    – Je rajoute quelques amandes.
    – Je sucre avec du Rapadura ou du sirop d’agave.

    L’odeur est beaucoup moins marquée et le goût bien plus doux. Cependant avec toute cette eau utilisée, ça m’embête un peu.
    Et oui, en plus vu que le lait de soja est fait à chaud, il faut le faire refroidir et la Soyabella est plus compliquée à nettoyer.
    Je crois que je vais passer à un autre type de lait (l’avoine semble être aussi un très bon ingrédient !) et me contenter de faire des yaourts avec le soja.

  20. cmoi dit :

    Bonsoir.
    La soyabella me fait bien envie mais ce qui me rebute c’est le mode de nettoyage.
    En fait c’est comme si on nettoyait une bouilloire, c’est ça? Je rince bien et j ai tendance à en mettre partout. J ai peur de mettre de l eau sur des parties électriques si ça ne se démonte pas.
    J’ai trouvé le chufamix, moins cher et nettement mieux pour moi question nettoyage mais je trouve que ça fait cher quand même puisque le robot n est pas compris.
    Et les étamines..Non, pas mon truc de presser tout ça avec mes mains…
    Donc comment se passe le nettoyage?
    Sinon il me semble qu on peut utiliser un blender suivi d une machine à jus (il me reste à acheter les deux) mais si de toute façon je les achète cela rendrait inutile l achat d une machine à lait végétal…
    Merci!

Laisser un commentaire