Une journée végétale à Paris

Les produits qui imitent les aliments carnés – seitan, tempeh et compagnie – me laissent plutôt froide. En même temps, je suis toujours curieuse de découvrir de nouvelles saveurs.

C’est donc le coeur partagé, mais les papilles gustatives grandes ouvertes, que je suis allée dimanche au Paris Vegan Day, événement organisé par un groupement d’associations végétaliennes, car une majeure partie de cette journée était consacrée à la dégustation et aux démonstrations de cuisine qui mettaient en valeur ces ingrédients.

On se pressait autour du stand de Loving Hut, premier restaurant parisien 100% végétalien, qui proposait des brochettes de faux poulet : du tofu filandreux plus vrai que nature que mes compagnons carnivores trouvaient excellent. J’ai préféré les rouleaux de printemps, légers, frais et croquants.

Aussi au menu : des échantillons de faux fromage (alors là, ça commence à intéresser l’ex-végétarienne que je suis). En effet, j’ai trouvé à ce succédané de gruyère un petit goût de fromage et même de culpabilité – mais il fallait peut-être ne pas avoir mangé de vrai fromage pendant presque trois mois pour en arriver là…

J’en ai acheté un paquet, histoire de voir ce qu’il y avait dedans. Ce produit, importé de la Suisse, s’appelle No-Muh-Chäs ("fromage sans meuglement") et la liste d’ingrédients est en allemand. Je prends un dictionnaire, je puise dans des connaissances vieilles de plusieurs décennies et je vous traduis : eau, graisse et huile végétales, amidon de pommes de terre, levure en poudre, farine de riz, purée de noix, sel gemme, épices, vegetabiles Aroma (sic), carraghène et acide lactique végétal. Ouf ! Bravo à ceux qui ont concocté un goût de fromage, même si c’est celui des chips au fromage, à partir de tout cela !

A côté, l’équipe de Plaisir végétal servait des friandises et des boissons, y compris un petit jus de gingembre qui méritait bien un détour.

Entre-temps, Deborah et Caroline Brown-Pivain du Gentle Gourmet avaient commencé leurs démonstrations culinaires avec des amuse-bouches et des entrées. On était nombreux à se bousculer pour voir, entendre et déguster.

Plus tard, Kardinal, chef extraordinaire de VG-Zone, s’est lancé dans la préparation de son Seitan Royal, sorte de hamburger végétal à base de gluten en poudre. J’ai compris que la recherche de plats qui imitent fidèlement la saveur carnée est importante pour rallier de nouveaux adhérents à la cause végétalienne. Car même si moi je préfère concocter des galettes à partir de lentilles et de haricots, elles ne duperaient jamais ceux qui restent attachés au goût de la viande.

L’équipe de VG-Zone nous a étonnés également avec des desserts divins qui valaient vraiment le voyage. Je sens que je vais devenir habituée de leur site, où ils partagent plein de recettes.

J’ai feuilleté la collection de livres de cuisine de fraîch’attitude, qui hébergeait la journée, je me suis abonnée à la revue Végétariens Magazine, j’ai salué les représentants de l’Association Végétarienne de France, dont je suis déjà membre, et j’ai acheté du chocolat Plamil et Bonvita.

Mais nous devions partir prendre le train, et il n’y avait pas suffisamment de temps pour tout voir. J’aurais bien aimé, par exemple, m’arrêter au stand de Lush, dont j’ai acheté les produits cosmétiques frais à Londres sans savoir qu’ils sont végans à 90% et que la société gère 11 magasins en France (on peut aussi commander en ligne).

Il faut espérer que le succès de cette journée donnera envie aux organisateurs de recommencer l’année prochaine – ou pourquoi pas avant ?

2 réponses to “Une journée végétale à Paris”

  1. VeganPower dit :

    Super article, très bien résumé !
    Merci pour ce super retour, ça fait très plaisir 🙂
    Contente aussi que les pâtisseries ont eues du succès 🙂

    On recommencera, c’est prévu !

  2. Julie dit :

    Mon stand ne vendait rien du tout ! Seul figurait quelques recettes sur la table ainsi qu’un diaporama de mes recettes sur écran. J’ai également fait deux démonstrations : l’une sur l’omelette sans oeufs et une autre appelée Sweet Vegan. Merci pour votre retour sur mon site !

Laisser un commentaire